27/05/2007

Comment je suis CHIANTE

medium_chieuse.jpg



Synonymes du terme « chiant » : ennuyeux, importun, difficile, contrariant, assommant, emmerdant, fatiguant. Je te laisse deviner la signification des mots en caractère gras ;-) Je te livre aussi cette phrase trouvée sur le net : «une femme chiante c’est une femme qui te pompe l’air quand elle est avec toi et qui t’empêche de respirer quand elle n’est plus là». Bon là! C’est un peu exagéré mais je m’y retrouve un peu quand même ! Un lecteur m’a suggéré d’écrire un texte là-dessus. Parce que justement il n'apprécie pas trop les "chiantes" et que je disais en être une. Bon! Déjà faudrait s’entendre sur ce que l’on entend par « femme chiante ». A mon avis, les femmes le sont toutes plus ou moins. Ensuite parler de ce côté un peu plus obscur de soi n’est pas un exercice facile. Quoique le lecteur fidèle sait déjà que je parle ici sans faux semblant.

Bon ben après y avoir un peu réfléchi, je me sens prête à relever le défi. C’est parti! Quasi tous mes « chéris » ont dit de moi que j’étais une chieuse, comme ils ont dit aussi que j’étais attachante généreuse et attentionnée. Je reconnais bien volontiers que parfois je peux l’être. Il paraîtrait même que c’est de famille. Mais le hic est que j’ai toujours la naïveté de croire (souvent à tort) que mes qualités permettent d’équilibrer la balance, que si en plus le mec est attaché (ou encore mieux, amoureux), il oublie assez vite ce côté chiant et en tout état de cause me pardonne. L’avant dernier ne l'a pas fait. Suite à un dérapage resté en travers de sa gorge, il a pris la poudre d'escampette. J'en ai conclu qu'il était moins « tombé en amour » que je ne l’imaginais….

Bref! Selon moi être une femme chiante ne veut pas dire grand-chose, le chiant pouvant se manifester différemment de l'une à l’autre, se pratiquer selon des dosages plus ou moins variables subtils et importants. Comme jumelle, on trouve aussi « la femme prise de tête », autre grande hantise de l’homme moderne. Là encore expression qui ne veut pas dire grand-chose. Comme si lui ne pouvait pas nous la prendre la tête, ni jamais nous faire chier!!! Ami pote lecteur ou amant, laisse moi sourire un instant, comme te dire que sur ce marché on ne détient pas l’absolue exclusivité !

Maintenant rentrons dans le vif du sujet, essayons d’expliquer ce que revêt le terme chiant me concernant. Il s’agit plutôt d’attitudes, plus ou moins répétées, repérées essentiellement dans ma relation à l’homme et accentuées si je tiens à lui. Quand j’en ai rien à faire, cet aspect est évidemment modéré, je me tiens plus à distance et l’affaire est vite classée.

Bon allez! On y va! Lorsque je suis chiante, je suis :

- impulsive et impatiente
- hypersensible et émotive
- maladroite et cash
- exigeante et insistante.

Une fois que j’ai dit ça, est ce que j’ai tout dit ? Ben non! Ne crois pas que je m'en sors si bien! Ces traits de caractère dénotent là encore des façons d’être et de faire différents selon les personnes. De manière générale, je pense qu’elles sont synonymes d’un fort tempérament. Pratiqué à dose raisonnable, je pense que le côté chieuse pimente la relation et évite l’ennui. Argument très subjectif et personnel, je te le concède. Et là… J’imagine déjà le lecteur masculin faire des bonds, préparer ses arguments pour se lancer dans un débat contradictoire, tentant à prouver à quelque point une femme cool, pas chiante, calme et compréhensive est tellement plus agréable à vivre. Ok les gars, on en reparle dans l'espace com'.

Puisqu’Oblix me l’a gentiment demandé, je vais essayer de détailler de quelle manière mon côté chiant peut s’exprimer et analyser le pourquoi de la chose:

- impulsive et impatiente : l’impatience et l’impulsivité vont souvent de pair, on les retrouve chez les caractères entiers et sanguins. Déjà que je ne sais pas trop bien gérer l’attente, mais c’est encore plus vrai dans le domaine amoureux. Ensuite ce côté impatient est encore plus accentué chez moi lorsque je sors d’une séparation sentimentale mal digérée, que j’entame une seconde histoire sans avoir pris le temps du deuil de la première. J’ai alors disons besoin d’être très rassurée. Tant que je n’ai pas de réponse, j’insiste, j’appelle, je textote, j’e-mail. Les portables toujours sur répondeur ou les mecs qui ne répondent jamais sont ma hantise, pas mieux pour me fragiliser. Un autre de mes travers est que je ne sais pas toujours créer le manque ou laisser le temps à l’autre de désirer de son côté : je fonce, je propose, je prends des initiatives, je suis très présente. Cette impatience est typiquement féminine et signifie souvent une peur de l’abandon. Le truc qui complique un peu plus la chose est que j’ai une nette attirance pour les blacks, des mecs souvent du genre nonchalants.

- Hypersensible et émotive : ça, ça reste mon gros problème. Bien que l’ayant déjà travaillé, dans une relation sentimentale qui commence à compter j’ai tendance à être hypersensible, à avoir du mal à gérer mes émotions. Surtout en période de stress ou de fatigue. Du coup ça peut donner des « pétages de plomb » téléphoniques, des crises de larmes, énervements et autres débordements émotionnels qui n’ont pas lieu d’être. Ils apparaissent lorsque j’ai le sentiment d’avoir été malmenée, incomprise ou pas respectée. Le ressentir ne veut pas forcément dire que ça l’était. Je reconnais que pour le mec en face ce n’est pas très marrant, que ça demande de sa part du calme, de la patience et une bonne dose d’amour.

- Maladroite et cash : je dis trop facilement ce que je pense, parfois sans filtre. Je suis cash et franche. Ce côté hyper spontané est certes charmant mais il peut aussi blesser ou désarçonner. Ces « bourdes verbales » ne concernent jamais des aspects physiques ou intimes, mais c’est plus des attitudes ou des traits de personnalités qui m’ont déplus, sur lesquels je ne peux m’empêcher de m’exprimer. Disons que je pratique parfois le perçage d’abcès à trop forte dose. En plus je suis très observatrice, je vois tout : une crispation de visage, un sourire gêné, une attitude corporelle dénotant un malaise, un manque d’élan, un coup de fil importun. J’ai tendance (pas tout le temps sinon ce serait épuisant) à ne pas laisser passer. Là c’est sûr que sur cet aspect, je n’ai rien d’une fille « cool » alors que paradoxalement, sur d’autres domaines, je peut-être très tolérante. Ce coté à presque traquer le truc qui ne va pas est récent. Je l’explique par la méfiance, la peur de me faire embobiner, celle de souffrir aussi.

- Exigeante et insistante : je ne le suis jamais sur des aspects matériels, vestimentaires, de loisirs. Un mec fauché, j’en ai déjà eu, personne n’est à l’abri des accidents de la vie. Par contre je suis assez exigeante sur les petites attentions, l'authenticité et la disponibilité. Encore que la disponibilité, ça se discute : aspirer à voir 2 fois par semaine son mec lorsque la relation devient sérieuse, je ne pense pas que ce soit demander la lune non plus. Je suis aussi assez exigeante sur le fait qu’une parole donnée doit être tenue, sauf événement accidentel bien sûr. J’ai horreur des mecs qui se gargarisent de grandes déclarations et projets à haute teneur en romantisme pour finalement prendre la clef des champs. Je préfère qu’on ne me dise rien plutôt que de me faire inutilement espérer. Je n’aime pas non plus qu’on me prenne pour une girouette ou pire encore une dinde. Lorsque je vois le chéri, ou que l’on se parle au téléphone, j’aime bien qu’il soit à 100% là. Je préfère de beaucoup des moments peu nombreux mais forts à la tiédeur routinière. Quand on ne se voit pas, je pense savoir respecter l’indépendance de l’autre, même si j’apprécie toujours les marques d’attentions et autres sms entre deux rendez vous. Egalement si quelque chose me tient à coeur, que je souhaite coûte que coûte l'obtenir, pas forcément quelque chose d'important, je peux me monter insistante. J'ai parfois un côté inutilement entêté.

Voilà! C'est fini. Pas évident, je ne ferais pas ce type d'exos tous les jours! Alors en gros si je résume : je ne suis ni une hystérique, ni une femme vénale, perverse ou malsaine. Je ne revendique absolument pas mon côté chiant. Si je n'aspire vraiment pas à devenir une femme fade et sans saveur, je pense néanmoins que je gagnerais à m'améliorer sur certains aspects. Je me définirais donc plutôt comme une chieuse du genre angoissée. Tout en étant aussi une vraie gentille, une fille tendre, drôle et bienveillante. Comme beaucoup de femmes, j’aime que mon homme soit là pour moi, qu’il m’aime et me rassure. Je terminerais ce bavardage par une phrase de Douglas Kennedy, à méditer. Elle est tirée de son dernier roman, «la femme du Vème» : « la réalité dans laquelle les autres vivent est presque toujours différente de la votre ». Je pense effectivement que chacun reçoit, vit et ressent les choses de manière différente, en fonction de sa personnalité mais aussi de son histoire familiale, de son passé amoureux et du contexte dans lequel il évolue. Un accroc qui sera perçu comme anodin par l’un peut être vécu comme un mini drame par l’autre. Si l’on garde cela à l’esprit, que l’on privilégie toujours le dialogue et l’attention, sans doute que cela éviterait bon nombre de malentendus.


medium_la_femme_du_Vème.jpg

Commentaires

Bonjour Maylis,

Je tenais à être le premier à vous lire et vous répondre.

Vous m'enchantez. Absolument. En tous points, je vous reçois.
Vous n'êtes ni chiante ni quoi que ce soit de dérangeant. Vous êtes une femme comme je les aime : vivante, désirante, entière et charmante.
L'amour avec vous doit être de toutes saveurs.
Je n'en dirai pas plus ici, par pudeur.

Ne changez pas surtout, soyez qui vous êtes. Pour le bonheur d'aucun(s)...

Bonne journée :)

> Maylis: vous me voyez devenir toute rouge là dear Oblix ;-) mais croyez moi! je peux étre vraiment chiante parfois! Actuellement je suis totalement moi même pour le bonheur (en tous cas je l'espère) d'un seul homme et cela me suffit :-)

Écrit par : oblix | 27/05/2007

Je me reconnais dans certains de tes traits de caractère. Je confirme que la plupart des hommes recherchent une femme "pas prise de tête", oh que je trouve cette expression stupide !
Nous avons quelques difficultés à nous comprendre entre homme et femme parfois. Mais je reste persuadée que personne ne peut lire dans notre tête, si on a envie de quelque chose, il faut le dire franchement, et là, ça passe ou ça casse. La franchise, sans blesser l'autre, c'est peut-être le secret.

> Maylis: comme toi je pense aussi que la franchise est une qualité essentielle dans la relation à l'autre, après il faut apprendre à mettre les formes et à trier ce que l'on dit, ou pas...

Écrit par : Blanche | 27/05/2007

Parlez moi de moi. Il n'y a que cela qui m'intéresse.

Très bel exemple de nombrilisme !

> Maylis: hey! espèce de mauvais coucheur (mauvaise coucheuse?), t'es pas obligé(e) de lire ok? Tu peux aussi signer de ton nom, c'est mieux! Tu sais quoi? 1 blog est forcément un peu nombriliste, ce post répondait à une question de lecteur, je n'ai pas pour habitude de parler autant de moi!

Écrit par : Panthere Rose | 27/05/2007

Salut Malys,

C'est marrant comme tout le petit inventaire du début m'a fait dire, oula la Malys des fois, elle doit pas etre facile à vivre. Mais en fait quand tu descris tous ces petits trucs, pour moi je n'en vois aucun qui relève de la vrai chiantise.
Enfin disons si tous ce que tu décris tu le fais à petite dose et pas tout associé du style impatiente et impulsive en meme temps je ne vois rien de rédibitoire.

« la réalité dans laquelle les autres vivent est presque toujours différente de la votre »: Je pense que cette citation résume bien tes deux derniers post, le fait que les hommes et les femmes ne se comprennent pas toujours bien et que les hommes et les femmes aient du mal à trouver leur ame soeur.
Je pense que tout est une question d'équilibre.
Pour revenir sur ton inventaire à mon avis la moitié des hommes amoureux qui sont en forme sur le moment trouve ca touchant et les autres ba! c'est juste pas le bon moment.

En tous cas reste comme tu es, si certains mecs pensent que t'es chiante, c'est qu'ils ne savent pas t'apprécier à ta juste valeur.

> Maylis: euh Tom... au risque de te décevoir, je peux allier tous ces défauts en une seule fois, bon! tous d'un coup peut-être pas, mais par ex impulsive et impatiente je le suis souvent en même temps. Merci pr le reste, c'est mimi ;-)

Écrit par : tomtom | 27/05/2007

Bravo ce bel exercice d'autocritique qui prouve à quel point tu es capable de te remettre en question. Il s'agit d'une belle preuve d'humilité je trouve...

Pour le reste, le fossé entre les hommes et les femmes sera toujours immense et effectivement, le qualificatif de "chiante" reste très subjectif.

Notre grande différence viendra toujours de la propension à parler des femmes, à exprimer nos sentiments, alors que les hommes ont plutôt tendance à rester sur la réserve, la fameuse "caverne".

Mais pour ce qui concerne certains des aspects que tu as retenu, en particulier les "impatiente et impulsive", j'ai connu également cet état et étrangement, depuis que j'ai rencontré Mon Homme, tout a disparu comme par enchantement. J'en ai conclu que ces manifestations existent avant tout à cause du manque de confiance, en l'autre mais aussi en soi, ou parce que l'autre ne sait pas suffisamment nous rassurer...

En tout cas encore une fois tu nous livres un excellent article Maylis... Et lorsque tu rencontreras le bon, l'évidence apparaîtra et tous ces "travers" disparaîtront d'eux-mêmes, et l'autre t'acceptera telle que tu es.

Bonne semaine, je t'embrasse

> Maylis: le bon je ne sais pas si je l'ai rencontré mais disons qu'il sait de + en + me rassurer et du coup ces dérapages deviennent moins nombreux. J'ai hésité à le faire cet article, finalement je ne le regrette pas, c'était même assez marrant. Tant pis pr ceux que ça ne plait pas lol Bisous.

Écrit par : Gajulie | 28/05/2007

Yo ma louloute
dis donc t'as un Fan là, il est chaud brulant l'obélix !
Bon sinon oui tu es certainement chiante mais avec l'âge ca s'empire donc il y a de l'espoir ! ;)
et puis sans te connaitre je peux t'affirmer que tu es loin de la catégorie des chieuses, j'ai pratiqué, je pratique et crois moi c'est un sport extrême sans aucune rétribution ni compensation !

des bises

> Maylis: j'ai un fan ou j'en ai deux???? lol Dis moi toi tu ne penserais pas à changer d'activité sportive de temps en temps??? Non parce que les chieuses chez les plus de 40 ans doit bien y en avoir moins non??? Bises également ;-)

Écrit par : Mr.Z | 28/05/2007

bah, les hommes disent tous qu'ils ne veulent pas d'une femme prise de tête mais c'est de celles là qu'ils épousent, parce qu'elles ressemblent trop à maman lol

excellent article Maylis

> Maylis: merci Madison pr le "excellent", venant de toi j'apprécie ;-)

Écrit par : Madison | 28/05/2007

Auto- portrait
le professeur de peinture nous a demandé de dessiner et de peindre notre auto portrait
c'est un exercice très difficile.

> Maylis: je le confirme lol

Écrit par : laparhasard | 29/05/2007

Très complet. J'ajouterais juste "peu encline à l'esprit de synthèse". Car tout compte fait la note entière pourrait se résumer en un seul titre

________"Maylis, une femme de notre époque"________

;-))))
Deux secondes, je sors mon casque et mon gillet pare-balles tout en creusant une tranchée et en empilant les sacs de sable.
Ok c'est bon, feu nourri!

> Maylis: nan nan! pas la peine! t'inquiétes, ta remarque m'a fait sourire, d'autant plus que professionnellement la synthèse je la pratique tous les jours, bon ok là! j'suis pas au boulot, sans doute pr cela que j'suis aussi bavarde ;-)

Écrit par : c_pas_+_mal | 29/05/2007

Salut Malys,

Je suis pas déçu, cela prouve avant tout que tu es femme entiere, et que quand tes sentiments pour une personne sont importants, tu aimes etre avec lui et tu es à 100% dans ta relation avec tous les petits excés qui vont avec.

Mais qui ne fait jamais dans l'excés? (Nobody) Et de toute facon tous cela font les charmes d'une relation de couple...

A+
Tom

> Maylis: oui je pense aussi que tout cela participe aux charmes d'une relation. See you Tom ;-)

Écrit par : tomtom | 30/05/2007

Ben dis moi, quel post !!!! bien sur qu'on est chiantes, mais pas pour rien...moi je pense comme toi, si le gars nous aime, et bien il passe sur ces petits handicaps, car souvent ils en ont des plus chiants, style ils répondent pas aux texto, ils ne comprennent pas nos sentiments et prennent ça pour de la jalousie, alors que nous ne demandons qu'un juste retour des sentiments et des attentions, leur phrase préférée étant "pas de prise de tête"... phrase complètement nulle, nous non plus on a pas envie de se prendre la tête, mais pour ça il faudrait qu'ils aient une haute opignon de la femme et ça c'est presque utopique de nos jours...moi je reste persuadée qu'on est pas chiante, on aime c'est aussi simple que ça, et tant que tu n'auras pas trouvé ton âme soeur...il diront toujours qu'on est chiante...c'est des réactions normales d'attendre des attentions d'un homme, ou alors on s'est trompé de siècle...plein de bisous ma puce...

> Maylis: bien sur que c'est une réaction normale d'attendre des attentions d'un homme mais après il y a la manière de le manifester et moi je sais que je peux parfois étre chiante et insistante ds ce domaine... Toutefois lorsque les sentiments sont réciproques, ça pose moins de souci, ce type de dérapage est également moins fréquent. A bientot Joelle.

Écrit par : Joëlle | 01/06/2007

à défaut dêtre chiante, tu as au moins le mérite dêtre lucide et impartiale sur toi-même...
très belle synthèse de la chiante...mon collègue qui a lu par dessus mon épaule, me dit que si sa copine n'était pas une chiante, il se ferait très vite chier. ca vient du coeur !!!

> Maylis: Léa tu diras à ton collègue qu'indéniablement il est un homme de goût, qui sait ce qu'est une vraie femme ;-)

Écrit par : Léa | 01/06/2007

C'est un coming out

> Maylis: si on veut lol

Écrit par : Bouc & Moustache | 13/06/2007

Bonjour Maylis,

J'ai découvert ton blog par hasard et je le trouve super sympa. J'ai l'impression de me reconnaître dans tes descriptions, trop bien! Et puis aussi, je suis sur Meetic depuis bientôt 2 ans, et vient le temps des constats...
Tous mes encouragements pour continuer, tu me boostes le moral, et ça, c'est top!

> Maylis: j'imagine que je ne suis effectivement pas la seule à connaitre ce type d'expériences, de pensées, d'état d'âme. Le temps des constats, oui! celui là n'est pas tjrs brillant! Perso en ce moment meetic j'ai du mal, un rien m'agace donc j'y vais quasiment plus. Good luck, a bientot!

Écrit par : Martine Illouz | 01/09/2007

Définition d'une chieuse :

une femme qui te pompe l’air quand elle est avec toi...
et sans qui tu ne peux plus respirer quand elle n’est plus là.

J'ai adoré ce post. Quelle franchise ! Et j'ai envie de dire, en même temps, que quelqu'un capable d'une telle analyse ne peut pas être réellement si chiant que ça :) Bon, OK, peut-être mon côté un peu optimiste mais quand même.

J'ai rigolé dans la rubrique "Exigeante et insistante" quand tu dis : "aspirer à voir 2 fois par semaine son mec lorsque la relation devient sérieuse, je ne pense pas que ce soit demander la lune non plus" parce que j'ai connu exactement la situation inverse. Pourtant elle était amoureuse (pour autant que l'on puisse être sûr de ce genre de sentiment) mais voilà, c'était la galère pour se voir ne serait-ce qu'un minimum (et le minimum pour moi, mais vraiment un GROS minimum, c'était 2 fois par semaine :). Le pire c'est que quand on a l'impression d'insister et d'être toujours demandeur ça devient vite "flippant". Enfin moi je cherchais absolument à comprendre "ce qui n'allait pas".
Bref.

Moi je trouve qu'une fille un peu chiante c'est bien. En tout cas après avoir testé une certaine forme d'indifférence y'a pas photo entre les deux !
Et comme l'écrit Gajulie, il y a forcément certains aspects de la "chieuse" qui disparaissent avec le bon partenaire : celui qui rassure, celui chez qui on ne sent pas d'ambivalence.

Et puis vraiment, qu'est-ce que cela veut dire ? Cette réflexion (la fille chiante) semble sous-entendre que les mecs, eux, ne seraient pas chiants ? Non mais quelle blague !

> Maylis: tu sais quoi tamaran? cela fait 2 fois que tu postes un com' sur mon blog et 2 fois que j'adore ce que tu dis, dis moi? c'est quand qu'on se marie???? lol Là ou je suis 100% ok avec toi c'est que des mecs chiants j'en ai effectivement rencontrés (heureusement pas que...), nous ne sommes pas seules à détenir ce monopole!!! ça me rassure aussi de lire qu'1 mec trouve normal qu'une nana ait envie de voir son chéri 2 fois/semaine Ouf!!! on n'est pas complétement à côté! Ce qui fait en général la grosse différence ds tout ça c'est le sentiment amoureux partagé ;-) a tout bientot tamaran!

Écrit par : tamaran | 20/09/2007

maylis je suis tt comme toi!!!:( je me retrouve dans tes commentaires il y a quelques jours un mec à ki je tiens bcp me trouve chiante , (compliqué ....comme koi je me fais trp de film dans ma tete ki me rende folle ):( sa m'a fais chialer de savoir ke suis chiante !!personne ne m'aimera comme je suis je déprime depuis presque une semaine stp répond moi tu as mon mail :(

> Maylis: chère Lydia,
"t'es chiante" est un reproche typiquement masculin fait aux femmes, de là à déprimer c'est peut-être un peu bcp non? pourquoi n'essayes tu pas de dialoguer avec cette personne, d'expliquer pourquoi à un moment effectivement tu es devenue chiante? on l'est rarement sans motif, juste pr le plaisir "d'emmerder" le monde...

Écrit par : lydia | 22/09/2007

c vrai !tu as raison!!j'ai essayé de lui parler mais à chaque fois ke je le fais maintenant j'ai peur de le faire chier et de le faire fuir puis aprés il n'a plus envi de me parler !!!ce ki m'énerve surtt c ke je l'ai su grave à lui ke je suis chiante!!puis j'ai fais des recherches sur le net pour savoir....ou plus tot comment ne plus etre chiante et je suis tombée sur ton site et là j'ai confirmé ke je le suis j'etais choquée !!!chiante =fille insupportable ps d'amis se prend la tete avc un rien ...et tt ce ke tu as décris ..c vraiment malheureux pour moi .....donc maintenant je me surveille kan je parle ..des ke je sents ke je commence à etre lourde j'arrete ou bien je me déconnecte :( voila

> Maylis: je te trouve un peu excessive dans ta postition Lydia, je n'ai jamais écrit que chiante veut dire insupportable (le logo c de l'humour, pas à prdre au 1er degré), pas d'amis, pas de mecs! se surveiller tout le temps c'est se freiner dans sa spontanéité aussi je ne suis pas sure que ce soit la bonne solution tu peux essayer de t'améliorer sans pour autant ne plus être naturelle il me semble...

Écrit par : lydia | 23/09/2007

Maylis, tu as raison !!! j'ai bien pensé à tt sa je suis une fille spontanée j'y peux rien je dis tjr ce ke je pense sinon je me sens mal dans ma peau !!il y a certaine personne avc ki je n'utilise ps trp ma franchise sa ne sert à rien c des personne hypocrite ......!!
tu sais koi maylis je vais rester moi meme !!je ne vais ps essayer de changer ou de me mettre dans la peau d'une personne !!!je vais juste essayer de m'améliorer voila et puis faire chier le monde c ps aussi grave ke sa !!!

> Maylis: essayer de s'améliorer sans renconcer à qui l'on est me parait étre effectivement d'une grande sagesse...

Écrit par : lydia | 25/09/2007

Je me permets de faire juste une petite réponse à Lydia.

Etre chiant(e) c'est compliqué (whaou, super profond ce que je viens d'écrire...). Où doit-on arrêter la spontanéité ? Avec qui peut-on l'être ? Pourquoi le sommes-nous ?
Pour te faire part de mon expérience, puisque perso je suis dans ce genre de questionnement, je suis quelqu'un d'assez exigeant, en travail, en amour... Il parait que c'est une caractéristique de mon signe lol.

Le problème, lorsqu'on est exigeant, et donc par conséquent chiant ou chiante, c'est que l'on ne peut pas faire plier tout le monde à notre volonté, à ce que nous considérons comme normal. Il y a le libre arbitre de chacun, son tempérament, et, comme pour tout à chacun, nous ne pouvons être seuls à avoir raison.

L'équilibre à trouver est fragile et ceux qui se foutent de comprendre ce qui se passe autour d'eux ont certainement la vie plus facile. Peu importe ce que les autres pensent ils ont assez de confiance en eux pour ne se baser que sur leur propre avis et sans chercher à l'imposer aux autres.

Tu dis que tu n'utilises pas ta franchise avec tout le monde et je pense que c'est une bonne chose. Non pas parce que ces personnes sont hypocrites mais parce que cela ne servira à rien.
Selon moi la franchise est importante entre amis et dans un couple, surtout. C'est dans ce cadre là qu'elle doit pouvoir s'exprimer, sans pour autant devenir blessante. Car on peut tout à fait être franc mais y mettre les formes.

De même tu dis qu'être chiante ce n'est pas grave. Pourtant dans l'un de tes post j'ai cru comprendre que cela semblait un peu éloigner les gens de toi puisque tu disais : "pas d' amis". Tout dépend, donc, de la proportion que cela prend.
Je ne suis pas vraiment sûr mais je crois que lorsque l'on est chiant c'est parce qu'à un moment ou à un autre nous avons fait un mauvais choix, pris une mauvaise orientation, parce que nous n'écoutons pas assez notre intuition.
Par exemple, quand tu dis que le mec trouve que tu te prends trop la tête, que tu te fais des films, il peut y avoir plusieurs explications à ça :
- soit il y a vraiment quelque chose, malheureusement les gens sont rarement honnêtes et répondent rarement du tac au tac, à la question : "Qu'est-ce qui ne va pas ?" par : "Oui bah y ça ça et ça." La réponse la plus classique que l'on obtient c'est : "Non non rien." Ou pire : "Tu peux pas comprendre." Aïe. Celle-ci c'est ma préférée :)
- soit il n'y a vraiment rien mais son attitude, ce qu'il aime dans une relation, sont tellement éloignés de ce que toi tu aimes, de ce que tu ressens, de ce que tu recherches, qu'il y a comme une fêlure qui, si tu es un peu sensible, va te pousser à te poser un milliard de questions et aboutir finalement à te rendre "chiante".

Comme tu le dis, tu sembles être une fille spontannée, franche et peut-être un peu chiante. Qu'à cela ne tienne ! Pose toi la question de tes choix. Pourquoi suis-je chiante avec lui ? Qu'est-ce qui, dans notre relation, me mets en situation de stress me poussant dans cette attitude ?

Je vais essayer de clôturer ce post, qui finalement n'est plus si court que je le voulais (désolé Maylis j'éviterai à l'avenir), avec ma propre expérience (pour ce qu'elle vaut :).
J'étais avec une fille qui ignorait complètement ce qu'était la tendresse. Or moi, ce que je préfère, c'est me lover contre ma chérie, lui dire des mots tendres etc. Et elle pas du tout. Enfin ça ne la dérangeait pas que je viennes vers elle (bien que, des fois...) mais sinon je pouvais attendre des semaines avant qu'elle ne m'embrasse (je parle d'un vrai baiser) ou d'avoir droit à un mot tendre. Cette situation me mettait mal à l'aise. Pourtant que je savais qu'elle m'aimait mais j'étais troublé de voir à quel point l'absence d'affection ne la gênait pas. Ce qui était le plus dur pour moi c'était parfois l'absence de réaction. Parfois, quand je la serrais dans mes bras, elle n'avait aucune réaction. C'était comme d'avoir une bûche de bois entre mes mains.
Bref tout ça pour dire que j'ai fini par devenir chiant et me plaindre de ne pas recevoir de tendresse de sa part. Pourtant elle n'y pouvait rien, elle était comme ça. Nous étions simplement différents.

Bref, choisis ce qui est bon pour toi. Pose toi la question de ce que tu recherches vraiment, de ce qui t'apportera la félicité. Une fois que tu auras trouvé suis ton instinct.

J'espère que les choses s'arrangeront pour toi. Je veux croire que quelque part quelqu'un nous attend, pour qui nos défauts pour certains seront les qualités qu'il (elle) attend.

Porte toi bien.

> Maylis: tu avais bien dit "juste une petite réponse" n'est ce pas? lol Sinon tout à fait ok avec l'idée qu'il est important de suivre son intuition en matière de relation amoureuse, elle sait souvent avant même que nous en soyons conscients que quelque chose profondément ne nous convient pas...

Écrit par : tamaran | 28/09/2007

wow !!:-) j'adore tes dires tamaran sa m'a bcp émue tu sais !!enfin je sais ke tu l'ignore mais tu le sais mainteant hé maylis tu as des amis formidable tt comme toi vous devrez vous orienter vers la psychologie !!
franchement sa m'aide bcp ce ke vous dite!!je vais relire chaque jous ce ke vous m'avez écris !!
le type là , il me dit je peux etre chiante kan je veux et etre agréable kan je le veux aussi sa m'a bcp fais réfléchire par-ce que je me rendais ps compte de ce ke je faisais !!
pour le fais ke je suis spontannée et franche c vrai !ke j'ai appris à l'utiliser k'avc mes amis meme si j'en ai ps bcp je suis devenue trp méfiante de nos jours les gens de confiance sont devenuent trp rare les filles nous trahise avc les mecs !!!et les mecs nous voit juste comme de la chair !!
le manque de confiance en les gens me mène des fois à devenir chiante j'exige ché eux k'ils me fasse confiance mais moi je ne donne rien c etre vraiment égoiste !!je sais je le suis !!mais c plus fort ke moi croyez moi je ne fais ps exprés de l'etre !!mais j'ai été tellement trahi dans ma vie !!
ke maintenant des k'il y a une personne ki s'attache à moi je lui demande bcp d'attention ,....etc ce ki m'amène à etre chiante encore une fois !!
c fatiguant à la langue mais .....hélas ....tamaran j'adore ta phrase :
(((Je veux croire que quelque part quelqu'un nous attend, pour qui nos défauts pour certains seront les qualités qu'il (elle) attend.)))
pk j'essayerais de changer !!je veux rester moi meme je vais juste essayer d'éviter de m'emporter tt le temps kan sa va ps et passer mes ners sur mon chouchou et d'essayer de prendre soin des personne ke j'aime au lieu ke je passe mon temps à leur reprocher des choses !!!
je vous remecie bcp pour ce ke vous faites pour moi maylis and tamaran plein de bisous

> Maylis: tamaran est du genre poète romantique je crois perso je n'ai pas l'impression d'avoir fait grand chose te prends pas trop la tête avec tout ça va!

Écrit par : lydia | 28/09/2007

Darsteller und Darstellerinnen mit Direktlink ...

Écrit par : Lara | 22/08/2008

Merci pour votre article, je pensais à ça en plus l'autre jour. Votre blog me donne envie d'en créer un également... j'espère que j'y arriverai !

Écrit par : methode anglais | 13/04/2010

WE REAllY DONT GIVE A SHIT

Écrit par : ME | 17/06/2012

Écrire un commentaire